Cet été, CUBE pour les yachts !

Publication : le 01/04/2022

Parce que les « bâtiments », c’est aussi sur l’eau: pas de répit pour les économies d’énergies !

L’idée est née au MIPIM, dans l’un des navires de l’alignement des yachts affrétés par des investisseurs et autres entreprises immobilières en vue. Jerry Heavyweight recherchait une prise pour recharger son smartphone et elles étaient toutes utilisées, alors que la plupart des téléphones connectés étaient déjà chargés ! Face à ce scandale écologique, Jerry a tout débranché avec satisfaction pour brancher le sien. Transporté par la portée de son geste, une pensée le frappa : et si on pouvait aller encore plus loin ?

L’idée lumineuse lui est apparue : « cuber » ces navires et fonder un « CUBE Yachting » ! John Creamer, responsable de programme CUBE tertiaire, a immédiatement souhaité correspondre : « C’est vrai que quand on pense gestes pour la planète, on ne pense pas forcément aux yachts et autres navires de luxe. C’est une erreur, les propriétaires de yacht aussi peuvent devenir les premiers écologistes du monde ! »

Cette action a tout de suite trouvé un écho auprès d’oligarques russes qui souffrent d’un déficit de réputation croissant et recherchent des économies. Boris Glissenski l’a confessé : « j’ai dû rechercher dans le dictionnaire le sens du mot économies, mais je trouve finalement que c’est une idée intéressante, un peu bizarre tout de même, mais novatrice. Sobriété en revanche est un concept que je ne comprends pas encore bien, mais on me dit que ça va venir.» Lorsque Boris a baissé d’un degré la température des jacuzzis du premier et deuxième étage, ses invités ont à peine bronché. Pourtant, cela représente plusieurs milliers d’euros pour un tour du monde ! « Je le donne en argent de poche à mon fils en récompense de ses écogestes. » ajoute-t-il.

CUBE fait des étincelles ! Dans le Détroit d’Ormuz, les propriétaires adhèrent : « Ça me permet de résoudre mon éco-anxiété dans l’action » nous explique Ahmed Al Qlima, « les lumières de la piste d’hélicoptère sont éclairées par un panneau solaire. Un petit pas pour l’homme, mais pour la planète c’est un beau geste et c’est ça qui compte ! »

Aux îles Caïman, la compétition a aussi trouvé un écho favorable. Un candidat anonyme nous confie : « Beaucoup de personnalités passent sur mon yacht. Il arrive qu’ils aient un peu chaud quand on joue au squash, mais plutôt que de monter la climatisation, je leur parle de mon engagement avec CUBE. La sensibilisation c’est aussi ça, même si cela me fait ch… »

Un candidat anonyme

Jean-Baptiste Thevenot, qui anime avec Dalia Assoum le challenge C-CUBE sur les Flottes Automobiles, a bien identifié que l’éco conduite de yachts était une solution intéressante : « c’est un peu le méga SUV hybride rechargeable et non rechargé mais là en beaucoup, beaucoup plus grand. Au-dessus de 50 000 chevaux, un nœud de moins dans la vitesse du navire c’est 7% d’économies ! »

Pour tous les intéressés, pour 1000 bâtiments inscrits au Challenge CUBE tertiaire, une place dans le challenge CUBE Navires est offerte. Avis aux armateurs !